Guillaume Latour fait partie de la jeune génération des violonistes français.

Ses concerts l’ont emmené dans les plus belles salles européennes, comme le théâtre des bouffes du Nord à Paris, la philarmonie de Berlin, le Konzerthaus de Vienne, le Teatro Nacional à Madrid, ou Wigmore Hall à Londres. Il joue aussi régulièrement aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, et en Asie.

Chambriste recherché, il fait partie de 2012 à 2014 du quatuor Diotima avec lequel il explore un répertoire varié, avec une place toute particulière accordée à la création contemporaine.  Il enregistre, entre autre, le quintette à deux violoncelles de Schubert, avec Anne Gastinel (Naïve), l’intégrale de la seconde école de Vienne, et le « livre pour quatuor » de Pierre Boulez.

Guillaume Latour collabore avec la pianiste Célimène Daudet. Ils remportent ensemble le  prix international ProMusicis.

Il a également partagé la scène avec Roland Daugareil, Christian Ivaldi, Ami Flammer, Anne Gastinel, David Kadouch…

Il a occupé durant cinq années le poste de violon solo de l’opéra de Toulon.

Originaire de Bayonne, il suit l’enseignement d’Olivier Charlier au CNSM de Paris avant de remporter plusieurs prix internationaux en soliste ou en musique de chambre : Concours international du Maroc,  Val Tidone en Italie, Charles Hennen au Pays-Bas.

Intéressé par la pédagogie, il donne régulièrement des master-classes dans diverses universités, comme les universités de Taipei (Taiwan), de Houston (Etats-Unis), de York (Royaume-Uni).

Il aime aller à la rencontre de nouveaux publics et il a à cœur de partager son expérience et sa musique avec des enfants défavorisés. Il participe ainsi activement aux actions initiées par ProMusicis